3 exercices pour soulager votre dos

On dit très souvent que le mal de dos est le mal du siècle.
Une des principales causes de ces douleurs est la sédentarité et plus particulièrement la position assise.
Je vous propose aujourd’hui 3 exercices pour soulager votre dos et améliorer votre posture.

Mais avant de vous les présenter, voyons pourquoi la position assise est si mauvaise pour notre dos.

Notre colonne vertébrale possède 4 courbures naturelles:

colonne-courburesUne lordose (un « creux ») cervicale, une cyphose (une « bosse ») thoracique, une lordose lombaire et une cyphose sacrée.
Ces courbures assurent une répartition équilibrée des pressions sur les disques intervertébraux (disques qui séparent les vertèbres et qui permettent les mouvements de la colonne vertébrale).
Malheureusement la position assise va progressivement dénaturer notre posture et provoquer des douleurs au dos.

assis2pLorsque l’on est assis, la lordose lombaire s’efface (le bas du dos n’est plus légèrement cambré) et la cyphose thoracique s’accentue (on est davantage voûté).
Les pressions exercées sur les disques intervertébraux ne sont alors plus correctement réparties. Les disques se retrouvent pincés à certains endroits, ce qui peut provoquer des sciatiques, hernies discales…

hernie-discaleCe changement de posture est également très mauvais car il entraîne une perte de mobilité au niveau des hanches et au niveau de la ceinture scapulaire (autour des épaules).
Un véritable cercle vicieux va s’enclencher. En effet, cette perte de mobilité induit des phénomènes de compensation (certaines zones du corps vont travailler plus qu’elles ne devraient pour effectuer certains mouvements). Des douleurs inflammatoires chroniques apparaissent.

Les 3 exercices que je vous propose vont vous permettre de relâcher les tensions le long de la colonne vertébrale, améliorer votre mobilité articulaire et votre posture et ainsi soulager votre dos.

Pratiquez ces exercices quotidiennement et plusieurs fois dans la journée si possible.
Effectuez 8 à 12 répétitions sur chaque mouvement.
Ces exercices ne doivent pas créer de douleurs et vous devez surtout respecter vos limites articulaires. Ne cherchez pas à forcer et à compenser pour augmenter l’amplitude des mouvements.

Voici les 3 exercices en vidéo ci-dessous:

Antoine Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *